Stuart Hogg des Lions nie «catégoriquement» les accusations de morsure lors du deuxième test | Lions britanniques et irlandais

Stuart Hogg a fermement protesté de son innocence après avoir été accusé d’avoir mordu le Sud-Africain Willie le Roux lors de la deuxième défaite des British & Irish Lions face aux Springboks.

Les supporters sud-africains se sont tournés vers Hogg après la diffusion d’images d’une altercation entre les deux arrières latéraux lors d’un match de mauvaise humeur, remporté 27-9 par les Springboks pour égaliser la série avant le match décisif de samedi. Les images ne sont pas concluantes, mais le doigt a été pointé sur Hogg, ainsi que sur Maro Itoje, après la diffusion d’un clip vidéo d’un autre incident. On peut voir Itoje agenouillé sur la poitrine et le cou de Damian de Allende.

Hogg a déclaré dans un communiqué: “Suite aux spéculations qui ont fait surface en ligne, je voudrais nier catégoriquement tout acte criminel lors du match d’hier soir. Je ne mordrais jamais un adversaire et je suis agacé et bouleversé par cette accusation sans fondement. J’ai toujours été fier de jouer au rugby dans l’esprit du jeu.

La déclaration a continué : « Respect aux Springboks pour leur victoire méritée hier. L’équipe souffre après la défaite d’hier soir, mais tout est à jouer pour la semaine prochaine. Ce sera une finale de coupe et tout le monde sera prêt pour ça.

La fenêtre de citation pour les mesures disciplinaires à engager a été prolongée à 24 heures, ce qui signifie que les autorités ont jusqu’à dimanche plus tard pour annoncer toute accusation. Le Sud-Africain Cheslin Kolbe pourrait également faire face à une action après avoir échappé à un carton rouge pour avoir éliminé Conor Murray dans les airs, tout comme Faf de Klerk après son tacle haut sans bras sur le demi de mêlée des Lions.

Related Site :
punkassblog.com
unrelo.com
westminsterdeckandfence.com
honore-daumier.com
testbankcampus.com